La réservation de voyages doit évoluer!

Réserver un voyage est toujours aussi pénible en 2023, si si! On marche sur la tête…

Et pourtant, l’industrie du voyage est censée vendre du rêve. On en est encore loin?

Mais qu’est ce qui cloche?

Il existe plusieurs millions d’offres de voyage en tous genres, potentiellement intéressantes sur internet, mais la recherche du voyage qui vous correspond est longue, parfois complexe, souvent déceptive et nécessite une vigilance accrue. 

Ce qui cloche pour moi (attention, avis tranché, tout est discutable certes!):

1. Google agrège beaucoup de contenus / offres, mais la pertinence de ses résultats est encore très mauvaise, souvent. La recherche full text est assez moyenne et les algorithmes privilégient les gros acteurs / OTA ou les contenus sponsorisés au détriment de la pertinence sémantique

2. il n’existe quasiment aucun site de voyages, ni d’application pour s’inspirer tout en recherchant à réserver. L’inspiration et la réservation sont systématiquement cloisonnés dans deux mondes, soit les blogs / réseaux sociaux , ou soit les OTAs

3. préparer un voyage c’est encore et plus que jamais plusieurs heures de surf sur internet, une trentaine de sites consultés en moyenne, une difficulté certaine à séparer le bon grain de l’ivraie…et de la non productivité assurée. L’offre est morcelée et aucun mouvement d’agrégation ne se met en place, bien au contraire, les offres de niche hyper-spécialistes gardent jalousement leurs communautés

4. il n’existe quasiment aucune offre de curation sociale de voyages structurée sur le web (mis à part les avis de Trip et de Booking). Beaucoup de ranking d’offres sur internet se font en fonction du potentiel de vente ou de marge et non de l’intérêt pour le voyageur 

5. les offres de vols, séjours, visites, activités, hôtels, locations sont systématiquement cloisonnées sur les sites, ne rendant pas le job de l’internaute aisé

6. il existe pas mal de (faux?) deals alléchants, mais toujours en nombre limité et pas pour les destinations qui vous intéressent

7. il règne une omniprésence des agences de voyage en ligne qui phagocytent tous les carrefours d’audience, et ne laissent plus aucune place aux professionnels indépendants en direct, et qui plus est standardisent leur offre (oui, sur un site de réservation d’hôtel, on va trouver de la réservation de chambres, et pas du spa ou 

8. on est in fine dans un marketing de la peur et pas de l’envie (airbnb est peut être le seul gros site qui a compris cela)

Alors pour remédier à bon nombre de ces problèmes, et en toute humilité on est pas Google hein, on va lancer un nouveau service dans quelques semaines.

Julien Laz