Quels sont les techniques et outils indispensables pour trouver et définir ses mots clefs SEO?

Vous le savez, faire du SEO permet de générer des sommes colossales de trafic gratuit. Ca, c’est la bonne nouvelle. Les deux mauvaises, c’est qu’en fait ce n’est pas si gratuit que cela, car il faut investir en temps, produire du contenu et le marketer, utiliser des outils assez évolués…et que in fine, maitriser et développer son SEO, même si cela peut paraitre assez simple dans le fonctionnement, c’est une science complexe et approximative

Alors, rappelons-le avant de donner quelques outils qui vous rendront meilleurs, les incontournables du SEO, c’est avant tout:

  • un bon contenu en quantité suffisante, et meilleur que celui vos concurrents (sur le fond et la forme)
  • des liens entrants vers votre site depuis des sites de qualité
  • une structure technique et une organisation du contenu / de votre site bien rôdée, pensée, logique, hiérarchisée
  • un bruit social, un marketing de ces contenus, un marketing autour de votre marque qui contribue à rendre vos contenus populaires

Ceci étant dit, vous ne vous sentez pas plus avancés, …c’est normal

Méthodologie pour trouver ses mots clefs

Alors pour creuser un peu plus le sujet, nous allons vous dévoiler une méthode simple, qui peut fonctionner pour vous et les meilleurs outils associés, et ceci afin de trouver les mots clefs pour votre SEO

  • s’autoformer rapidement et comprendre le contexte : dans un premier temps, si vous n’y connaissez rien, checkez des ressources sur le web sur le SEO. Il y a peu de contenus excellents, mais aussi peu de contenus de mauvaise qualité. Certains experts publient depuis des années et savent de quoi ils parlent (webrankinfo, Laurent Bourelly…) et ont un vrai recul sur le sujet, il y a aussi des agences spécialisées SEO qui tiennent des blogs ou des sections éditoriales. Certains sujets sont un peu techniques, ne vous noyez pas, vous avez juste à prendre un peu de recul sur le sujet et à essayer de comprendre les grandes lignes, pour l’instant.
  • checker l’audience des concurrents : allez checker ce qui fonctionne pour vos concurrents. Pour avoir une idée de leur audience et sources principales de trafic, vous pouvez utiliser Similarweb. C’est gratuit pour un usage limité et vous aurez des infos détaillées sur le nombre de visiteurs de vos concurrents, quelques mots clefs, d’où les visiteurs viennent et vers où il partent après une visite. C’est basique, assez fiable et cela remplit bien sa fonction. Vous pourrez aussi checker l’audience d’un site sur Semrush, mais il y a tellement d’autres fonctions que nous en parlerons ailleurs. Pour connaitre les mots clefs sur lesquels vos concurrents sont, avec les volumes mensuels associés, la valeur du cpc associée à chaque mot clef, sa difficulté d’atteinte relative par rapport au niveau de concurrence, alors là, il n’y a pas à tourner en rond : Semrush est probablement une référence incontournable. Cet outil est relativement cher pour un néophyte, mais il permet tellement de choses que cela peut être un bon investissement, même temporaire.
  • définir les mots clefs sur lesquels se positionner: alors là, on ne va pas vous le cacher, il n’y a pas de recette miracle, il faut tester plusieurs choses: Semrush, la search console, Google Suggest, People Asked…

Rentrons un peu plus dans le détail…

Pour connaitre les mots clefs les plus tapés par les internautes, il n’y a pas forcement d’outil extrêmement fiable, nous n’aurons au premier niveau pas de recommandation phare, si ce n’est Semrush en regardant les positionnements des concurrents mieux placés que vous et qui ressortent en première page. Le Google Suggest, fonction qui permet aux internautes de compléter leur saisie dans Google lorsqu’ils font une recherche, permet d’avoir des combinaisons de mots clés généralement les plus associées aux mots clefs que vous viser. Attention, il peut y avoir une personnalisation des résultats pour vous, une saisonnalité…et la finesse sémantique peut laisser à désirer.

Voici ce que nous utilisons comme routine lorsque l’on souhaite analyser des positionnements de mots clefs:

  • GOOGLE SEARCH CONSOLE : pour connaitre les mots clefs sur lesquels vous faites un peu d’audience, ou pour lesquels votre site apparait dans les moteurs : Google Search Console > Performance > Rapport complet puis activer la case position moyenne. Cela vous permettra de découvrir le nombre d’affichage sur une période de vos pages et les principaux mots clefs tapés pour arriver jusqu’à votre site. Une mine d’information. Vous pourrez trier par volume décroissant et avoir les principaux carrefours d’audience sur lesquels vous êtes déjà. Voici un aperçu pour « Visiter Paris ». Vous y trouvez donc des combinaisons de mots clefs, des variantes sémantiques autour de la requete générique « visiter paris »
  • SEMRUSH : pour connaitre les mots clefs sur lesquels vos concurrents sont, avec les volumes mensuels associés, la valeur du cpc associée à chaque mot clef, sa difficulté d’atteinte relative par rapport au niveau de concurrence, alors là, il n’y a pas à tourner en rond : Semrush est probablement une référence incontournable. Cet outil est relativement cher pour un néophyte, mais il permet tellement de choses que cela peut être un bon investissement, même temporaire. Voici un aperçu sur « Visiter Paris »

Semrush va même un cran plus loin, car sur une de vos propres pages, il peut vous recommander quels sont les mots clefs qui manquent et qui sont présents chez vos concurrents…une analyse ultra poussée qui vous permet de décider ou non de rajouter des paragraphes ou compléter vos mots clefs. Voici un aperçu sur l’une de nos pages visant les mots clefs « Visiter Paris »

  • GOOGLE SUGGEST : Voici un aperçu sur « Visiter Paris ». quelques idées à repêcher
  • ALSO ASKED, ANSWER THE PUBLIC,… Certains outils type type alsoasked.com ou answerthepublic.com permettent de donner une liste de sous-mots clefs, sous intentions de recherche en fonction d’un mot clef (outil payant). Quasiment dans certains cas les titres des paragraphes (voire h2) de vos articles. Ce sont outils qui apportent un peu de richesse semantique afin de s’enfermer aussi dans le truffage de mots clefs dérivés du premier mot clef principal
  • MOTEUR DE RECHERCHE GOOGLE : Checkez aussi Google et ses résultats sur le mot clef que vous visez. Selon les secteurs et le type de requête (et bien sur votre profil), vous pourrez avoir des intentions de recherche qui se profilent avec des résultats enrichis (nombreux dans le tourisme…)
  • FREQUENTLY ASKED QUESTIONS : vous y trouverez aussi des questions fréquentes posées par les internautes
et d’autres formes de suggest en bas de page
  • OUTILS GOOGLE ADSENSE : les outils permettant d’acheter du trafic vous donnent aussi (plus fiable pour les grosses requêtes, assez light et incertain pour les petites) des idées de mots clefs

Partis de là, vous êtes bien dans l’embarras, car vous avez différents inputs et vous ne savez pas par ou commencer. C’est généralement là que les gens s’arrêtent (enfin tout le monde n’arrive pas jusqu’ici) et se découragent. Il faut persévérer un peu et arriver à faire une synthèse priorisée de ses efforts de recherche

Ainsi il peut être utile, sur la base des recherches précédentes de construire un premier tableau qui permet de synthétiser vos inputs

  • Votre potentiel existant (avec Google Search Console) : Mots clefs principaux de la Search console sur lesquels votre site fait des affichages importants sans forcement faire des clics, avec 5 colonnes
    • mots clefs principaux
    • volume d’affichage
    • ranking / positionnement actuel dans les Serps (résultats de recherche)
    • clics actuels vers votre site
    • liste des mots clefs par page
  • Votre potentiel en copiant la concurrence (avec Semrush), avec 3 colonnes :
    • mots clefs des concurrents
    • volumes de recherches par mot clef sur lesquelles vos concurrents sont et sur lesquelles vous n’êtes pas
    • le niveau de difficulté pour atteindre un mot clef (% sur 100)
  • Les niches oubliées / mots clefs secondaires (avec AlsoAsked.com et Google Suggest et FAQ de Google), sous intentions pour soit penser à des sujets moins importants de niche, soit compléter vos contenus existants avec 3 colonnes:
    • mot clef principal
    • mots clefs secondaires obtenus via Also Asked (liste de mots clefs)
    • mots clefs secondaires obtenus via Google Suggest (liste de mots clefs)

Vous voilà à la tête d’un superbe tableau, bourré de data! De cette analyse doivent ressortir deux choses:

  • une priorisation des mots clefs en fonction de leur potentiel de trafic et de transaction, en fonction de la situation actuelle de votre trafic et du niveau de concurrence
  • un mot clef principal visé et des mots clefs secondaires déclinés du premier (les sous-intentions) afin de fournir un brief éclairé au rédacteur pour définir les renforts de contenus à effectuer sur les pages existantes ou les nouveaux contenus à créer

Voilà, impossible de modéliser cette partie de la décision qui vous appartient en fonction de votre budget de contenu, de votre connaissance du marché et de la rentabilité de vos différentes rubriques…mais sans cette analyse poussée, difficile de vraiment avoir un impact sur votre SEO dans un secteur concurrentiel

RUE24 se tient à votre disposition pour toute question ou besoin de support sur la stratégie SEO à mettre en oeuvre

1 réflexion sur “Quels sont les techniques et outils indispensables pour trouver et définir ses mots clefs SEO?”

  1. Ping : Générer du trafic internet naturel, gratuit et qualifié? Vive le SEO. Quelques conseils utiles d’entrepreneurs pour développer simplement et efficacement votre SEO – RUE24 conseil stratégie, business development, growth marketing

Les commentaires sont fermés.